top of page
Rechercher

Rooibos : la plus gourmande des boissons sans théine !

Dernière mise à jour : 21 mai 2023




Je viens d’Afrique du Sud, je suis sans théine et l’on me surnomme parfois « thé rouge », je suis, je suis… le rooibos, bien entendu! Aux Thés d’Òc, les boîtes de rooibos se multiplient derrière notre comptoir alors aujourd’hui, on se penche sur cette boisson venue d’ailleurs à la saveur ambrée et aux nombreux bienfaits, et on vous dit tout!


Histoire et Origine du rooibos


Avant de commencer et afin que votre lecture se déroule pour le mieux, faisons un petit point linguistique : malgré toutes les prononciations certes approximatives mais toujours très inventives que l'on entend en boutique et qui nous font bien rire, il est grand temps de lever le voile sur la véritable prononciation de cette plante... C'est donc bel et bien roo-ï-bo-s ( en ponctuant bien le i et le s ) qui est correct!


Littéralement "buisson rougeâtre" en afrikaan, il est également traduit en "red bush" en anglais. Très souvent surnommé "thé rouge", il faut pourtant bien le différencier du thé ( Camelia Sinensis ) qui est une toute autre plante et ne possède pas les mêmes composants.

Originaire d’Afrique du Sud, le rooibos pousse en altitude dans le massif montagneux du Cederberg, dans la région du Cap. Plusieurs tentatives de plantations ont été menées sur d’autres territoires, mais toutes ont échoué! C’est donc une plante exclusivement africaine que nous pourrons retrouver à l’exportation.




Ce petit buisson aux rameaux épineux peut atteindre jusqu’à 1 mètre de hauteur. Ses petites feuilles en forme d’aiguilles s’adaptent parfaitement au climat chaud où pousse l’arbuste. Ses longues racines lui permettent en effet de puiser de l’eau jusqu’à une très grande profondeur.

Plante herbacée de la famille des Fabaceae et scientifiquement connu sous le nom d’Aspalathus linearis, le rooibos ne contient naturellement aucune théine ni aucun tanin.


Très consommé depuis la nuit des temps dans le sud de l’Afrique où hommes, femmes et enfants profitent de sa saveur et de ses bienfaits, le rooibos y est devenu la boisson nationale ! Ses notes miellées voire caramélisées lui valent une réputation de boisson gourmande, très souvent servie localement avec du lait ou du sucre.


Récolte et préparation du rooibos


Rooïbos rouge et rooibos vert


Avant toute chose, il faut savoir différencier deux familles de rooibos. A l’image du thé qui est transformé de différentes manières et produit donc différentes familles de thé ( vert, noir, blanc, oolong, jaune et pu er ), le rooibos est lui aussi élaboré de plusieurs façons distinctes et pourra donc produire le rooibos rouge ( c’est le plus connu, celui que l’on retrouve en majorité ) et le rooibos vert.


Récolte du rooibos


Un an et demi après la plantation du buisson, la récolte se fait en été, de janvier à mars. On ne dépasse en général pas cette période, de façon a éviter les fortes chaleurs qui pourraient fragiliser les feuilles épineuses et les oxyder de façon trop importante.


Le buisson tout entier est récolté et une seule plante peut produire jusqu’à dix années de suite. Les rameaux entiers avec les feuilles sont découpés en petits morceaux de 5 mm de longueur.

C’est une récolte éprouvante puisqu’elle se fait sous des températures allant entre 40 et 45 degrés la journée. Des rouleuses prennent le relais et terminent de libérer les huiles essentielles pour marquer l’oxydation.


Rooibos rouge


Pour produire du rooibos rouge, les feuilles et les tiges subissent une fermentation après leur récolte afin d’obtenir leur saveur boisée caractéristique, caramélisée et ambrée.




Pour procéder à cette fermentation, les feuilles et les tiges de rooibos sont étalées sur une épaisseur de 50 cm et sont vaporisées d’eau. C’est à ce moment précis que la plante va révéler sa couleur et son goût. Après fermentation, le rooibos est exposé au soleil et va donc sécher naturellement.


Rooibos vert


Contrairement au rooibos rouge qui subit une forte oxydation suivi d’une fermentation à l’eau, le rooibos vert ne subit aucune fermentation et est simplement séché à l’ombre. Sa saveur sera beaucoup plus végétale et ses propriétés seront bien plus présentes que dans le rooibos rouge.


Bienfaits et propriétés du rooibos


Contrairement au thé, le rooibos ne contient pas de théine, ce qui en fait une boisson parfaite à déguster tout au long de la journée, y compris avant le coucher.


L'une des principales caractéristiques du rooibos est sa teneur élevée en antioxydants. Les antioxydants sont des composés qui aident à protéger notre corps contre les dommages causés par les radicaux libres, des molécules instables produites lors du métabolisme. Des études ont montré que les antioxydants présents dans le rooibos peuvent contribuer à renforcer le système immunitaire, réduire l'inflammation et même protéger contre certaines maladies chroniques telles que les maladies cardiaques et le cancer.


Outre ses propriétés antioxydantes, le thé rouge a également des effets bénéfiques sur le système digestif. Il est souvent utilisé pour soulager les problèmes gastro-intestinaux tels que les crampes d'estomac, les nausées et les troubles du transit intestinal. En Afrique du Sud, les mamans ont pour habitude d’en donner aux nourrissons afin de soulager leur coliques! Par ailleurs, sa teneur en flavonoïdes favorise une bonne digestion et peut aider à réduire les ballonnements. C’est un véritable allié pour les fin de repas aveyronnais… ( à bon entendeur, bien sûr)


Le thé rouge est également apprécié pour ses qualités apaisantes et relaxantes. De nombreux amateurs de cette infusion l'apprécient comme une boisson réconfortante qui favorise la détente et aide à réduire le stress et l'anxiété. Cette propriété est attribuée à la présence de flavonoïdes spécifiques dans le rooibos qui agissent sur le système nerveux, favorisant ainsi une sensation de calme et de bien-être.







Préparation et dégustation du rooibos



Rooibos : une palette de saveurs infinie


En plus de ses bienfaits pour la santé, le thé rouge offre une grande palette de saveurs differentes! La version nature du rooibos rouge dégage une saveur douce et légèrement boisée, avec des notes de vanille. Le rooibos vert quant à lui offre une saveur plus végétale, non sans rappeler le thé vert.


Il existe également des variétés aromatisées, telles que le rooibos aux fruits, aux épices ou agrumes, qui ajoutent une touche de gourmandise à cette boisson déjà savoureuse.









Aux Thés d’Òc, nous vous proposons une gamme qui s’étend d’année en année, afin de vous proposer toujours plus de possibilités dans votre dégustation.





Rooibos : conseils de préparation


Pour préparer une tasse de rooibos, il suffit de verser de l'eau chaude sur les feuilles de rooibos et de laisser infuser pendant 5 à 10 minutes. On conseillera une eau à 90°C, mais les feuilles de rooibos pourront supporter une eau à 100°C sans problème. Le goût ne sera pas impacté, la seule différence se ressentira sur ses bienfaits, puisque les antioxydants sont généralement détruits lorsque les feuilles sont ébouillantées.

Contrairement aux thés verts et noirs, le rooibos ne deviendra pas amer ni âpre s'il est laissé trop longtemps, ce qui en fait une boisson très facile à préparer!




Bien plus qu’un boisson sans théine, le rooibos offre une multitude de bienfaits pour la santé, allant de ses propriétés antioxydantes à son action apaisante sur le système digestif et nerveux. Sa saveur délicate et ses nombreuses variétés en font une infusion très appréciée des amateurs de boissons chaudes et froides. Alors, pourquoi ne pas vous laisser tenter par une tasse de rooibos et découvrir par vous-même tous les plaisirs et bienfaits qu'il a à offrir ?




41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentarer

Bedømt til 0 ud af 5 stjerner.
Ingen bedømmelser endnu

Tilføj en rating
bottom of page