top of page
Rechercher

Thé blanc : histoire, teneur en théine et préparation...

Dernière mise à jour : 21 juin


Thé blanc Bai Hao Yin Zhen

Le thé blanc est la variété de thé la plus raffinée, prisée pour sa douceur et sa subtilité. Il est moins oxydé que le thé noir et le thé vert, ce qui lui confère un goût délicat et une teneur en théine plus basse.


Mais avant que nous vous perdions davantage dans l’univers des différentes familles de thé, un petit rappel s’impose ! Tous les thés ( blancs, verts, noirs, oolong, jaunes et sombres - puer ) proviennent d’une seule et même plante : le Camelia Sinensis. C’est la façon dont ils sont travaillés qui les classera dans une famille de thé plutôt que dans une autre.


Pour rappel :


  • Le thé blanc est produit à partir de feuilles et de bourgeons et ne subit qu’un séchage bref, avec quasiment aucune oxydation.

  • Le thé vert est produit à partir de feuilles et ne contient pas de bourgeon. Ses feuilles sont séchées, flétries, et ne subissent que très peu d’oxydation.

  • Le thé noir contient les mêmes feuilles que le vert, la principale différence réside dans le fait qu’il est oxydé.

  • Le thé oolong (bleu) est produit à partir de feuilles ayant subit une semi-oxydation.

  • Le thé jaune (le plus rare) est un thé vert qui a subit une post-fermentation rapide.

  • Le thé sombre (le pu er) est produit à partir de feuilles ayant subit une fermentation plus importante.


Maintenant que vous distinguez mieux le thé blanc de ses confrères, partons pour de plus amples explications ! Voyons en détail son histoire, ses caractéristiques, et comment le préparer pour en tirer le meilleur parti.



Thé blanc : une histoire ancestrale


Thé de Chine

Comme tous les thés, le thé blanc trouve ses origines en Chine, dans la province du Fujian où il est cultivé depuis des siècles. La légende raconte que ce thé était autrefois réservé aux empereurs et aux aristocrates, en raison de sa rareté et de son coût élevé. La première trace historique du thé blanc remonte à la dynastie Tang (618-907 apr. J.-C.), mais sa production sous forme de thé blanc moderne a vraiment commencé pendant la dynastie Song (960-1279 apr. J.-C.).


À cette époque, le thé blanc était préparé en broyant les feuilles en une poudre fine, tout comme le matcha japonais. Cependant, au fil du temps, la méthode de production a évolué pour inclure la cueillette des jeunes bourgeons du théier, qui sont ensuite séchés naturellement au soleil, avec une oxydation minimale. Cette méthode de production a donné naissance à ce que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de thé blanc.


La popularité du thé blanc a traversé les frontières et s’étend aujourd’hui au monde entier. Sa délicatesse continue d'attirer les amateurs de thé qui cherchent une expérience de dégustation raffinée. Bien moins consommé encore que le thé noir ou le thé vert, le thé blanc se fait néanmoins connaître petit à petit grâce à l’une de ses principales particularité : sa faible teneur en théine.



Thé blanc et théine


Ce n’est plus un secret, le thé blanc est de tous les thés, celui qui contient le moins de théine. C’est celui que l’on privilégie les après-midi et les fins de journée pour éviter les longues nuits d’insomnie…





Car oui, la théine, équivalente à la caféine dans le thé, est un stimulant naturel présent dans toutes les variétés de thé. La teneur en théine du thé blanc est grâce à sa fabrication généralement plus faible que celle du thé vert ou du thé noir. Cependant, elle peut varier en fonction de plusieurs facteurs, notamment le type de thé blanc, la méthode de culture et la durée d'infusion.


En moyenne, une tasse de thé blanc contient environ 15 à 30 mg de théine par tasse de 240 ml, comparativement à 20 à 50 mg dans le thé vert et 40 à 70 mg dans le thé noir.


Les thés blancs comme le Bai Hao Yin Zhen (Aiguilles d'Argent) et le Bai Mu Dan (Pivoine Blanche) sont parmi les plus populaires, et chacun d'eux a une teneur en théine légèrement différente. Les jeunes bourgeons utilisés pour ces thés ont naturellement moins de théine que les feuilles plus matures, ce qui contribue à leur caractère doux et moins stimulant.








Préparation du Thé Blanc


Grâce aux bourgeons, le thé blanc (et en particulier le thé blanc nature) offre une saveur florale ronde et subtile. Pour profiter pleinement de sa délicatesse, le thé blanc nécessite une attention particulière pour préserver sa légèreté et ses bienfaits.



Voici les étapes clés pour préparer une tasse parfaite de thé blanc :


  1. Choix du Thé : Sélectionnez une variété de thé blanc de belle qualité en vrac, comme par exemple l’un de nos thés aromatisés ou natures.








  1. Température de l'Eau : Pour un thé blanc chaud : Utilisez de l'eau pure à une température d'environ 70°C. Une eau trop chaude risque de brûler les feuilles délicates et de produire une infusion amère. Si vous n'avez pas de thermomètre, laissez l'eau bouillie refroidir pendant environ 2 à 3 minutes avant de l’utiliser. Pour un thé blanc glacé : Utilisez directement de l’eau froide à température ambiante.

  2. Quantité de Thé : Utilisez environ 2 à 3 grammes de thé blanc par tasse de 240 ml. Cette quantité peut être ajustée selon votre préférence personnelle et la variété spécifique de thé blanc que vous utilisez.

  3. Durée d'Infusion : Pour un thé blanc chaud : Faites infuser le thé blanc pendant 5 minutes. Une infusion plus longue peut libérer des saveurs amères et masquer la délicatesse du thé. Pour certaines variétés, comme le Bai Hao Yinzhen, une infusion plus courte (2 à 3 minutes) est souvent suffisante. Pour un thé blanc glacé : Faites infuser le thé entre 2 et 3 heures.

  4. Répétition de l'Infusion : Le thé blanc de haute qualité peut être infusé plusieurs fois. Chaque infusion révélera des nuances de saveur différentes. Pour les infusions suivantes, augmentez légèrement le temps d'infusion.

  5. Dégustation : Pour un thé blanc chaud : Servez le thé dans une tasse préchauffée pour maintenir la température idéale. Prenez le temps de savourer le parfum et la saveur délicate de votre thé blanc, en appréciant ses notes subtiles et sa rondeur. Pour un thé blanc glacé : Servez le thé dans un verre avec des glaçons, et agrémentez avec les fruits ou plantes de votre choix pour plus de saveurs ( rondelle de citron, framboise fraîche, feuille de menthe, de thym, de romarin… tout est possible ! )



Thé blanc glacé Valentine




Bienfaits du thé blanc



Outre son goût raffiné, le thé blanc est également réputé pour ses nombreux bienfaits pour la santé.


Au sein de notre maison de thé, c’est avant tout pour ses propriétés désaltérantes que nous le conseillons. Il aide notamment à réguler la température corporelle et sera donc très apprécié en période de forte chaleur et aidera les femmes en période de pré-ménopause. Infusé à basse température, il apportera également une sensation de fraîcheur et de légèreté.


Ajoutez à cela des bienfaits riches en antioxydants qui aident à combattre les radicaux libres et à réduire le stress oxydatif dans le corps.


Par ailleurs, les recherches suggèrent que la consommation de thé blanc peut améliorer la santé cardiovasculaire, réduire le risque de certains types de cancer et favoriser la santé de la peau. Ses propriétés anti-inflammatoires et antimicrobiennes en font une boisson de choix pour stimuler son système immunitaire et aider à maintenir une peau saine et éclatante.


De plus, le thé blanc a des effets relaxants et apaisants en raison de sa faible teneur en théine. Que de raisons pour en profiter pleinement sans la moindre crainte !



Bien-être et relaxation

Bref, le thé blanc, c’est le trésor de la culture du thé, apprécié aussi bien pour sa saveur délicate que pour ses propriétés. Sa faible teneur en théine le rend accessible à un large éventail de consommateurs, petits comme grands.

Alors n’attendez plus pour découvrir tous les avantages de ce thé !

27 vues0 commentaire

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page